À CHAQUE RAISIN SES CARACTÉRISTIQUES

Les sept cépages utilisés à Château Galoupet, à savoir le Cinsault, le Grenache, le Mourvèdre, le Rolle, le Sémillon, la Syrah et le Tibouren, ont chacun leur importance particulière dans notre processus d'élaboration. Le Tibouren est tout à fait spécial et caractéristique du rosé Côtes de Provence, mais chacune des variétés utilisées a ses propres besoins. Nous adaptons nos méthodes de plantation et de taille en fonction de ces derniers, tout comme les nutriments (calcium, azote ou potassium) que nous administrons parcelle par parcelle, sous forme de compost biologique. Notre compréhension profonde des besoins de chaque vigne nous permet de les surveiller attentivement et d’en prendre le plus grand soin.
Mathieu Meyer, directeur du domaine, se promène dans les vignobles biologiques du Château Galoupet, Cru Classé Côtes de Provence.

UNE MÉTHODE DE VINIFICATION PRÉCISE

Notre processus de production préserve la fraîcheur et l’intensité de chaque cépage, du vignoble au verre. Il nécessite une grande vigilance, même après la récolte. Dans le cadre de nos méthodes de fabrication du rosé, nous pressons délicatement les fruits dans nos trois pressoirs sous gaz inerte à la pointe de la technologie, afin de conserver les arômes de la pulpe des fruits tout en évitant que les raisins s’oxydent. La récolte de chacune de 41 parcelles, y compris celles de Tibouren, est vinifiée et élevée individuellement dans des fûts et cuves distincts afin de retrouver l’expression de chaque variété et de nos trois micro-terroirs dans l’assemblage final. Les fûts font l’objet d’une sélection minutieuse. Les vins sont élevés avec une grande précision dans des fûts en chêne français neufs ou âgés d’un an pour obtenir un rosé de terroir structuré et disposant d'un grand potentiel de garde.
Vin rosé biologique vieillissant en fûts de chêne dans les caves du Château Galoupet Cru Classé Côtes de Provence.

Une équipe de production passionnée

Mathieu Meyer, Directeur du domaine, a grandi en Afrique où il a développé son goût pour la biologie. En France, il a étudié le génie agricole à AgroParisTech et HEC et obtenu un diplôme d'œnologue, avant de devenir Responsable des Opérations chez Moët Hennessy dans les Caraïbes (Rhum), puis en Australie (Vin et Champagne). Mathieu est fasciné par la complexité du vivant, un engagement qu’il peut désormais mettre à profit à Château Galoupet. Mathieu travaille en étroite collaboration avec Pauline Audema, responsable du vignoble, qui est ingénieure agronome et œnologue. Elle travaille en tandem avec Johanna Vandermeersch, responsable de cave, présente au domaine depuis quatre ans. Ludovic Stievet, responsable qualité, santé, sécurité et environnement (QHSE), est également en charge de la régénération des forêts protégées de Château Galoupet. Ils font partie de notre grande équipe de production passionnée.
Mathieu Meyer, Estate Director, tastes rosé wine in Château Galoupet Cru Classé Côtes de Provence organic vineyards.